SOS-Vaisseaux.com

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les artères et veines

Publie par SOS-VAISSEAUX Le 31 juillet 2010 0 Commentaire

ERYTHERMALGIE

Définition

Il s’agit d’un acrosyndrome (trouble vaso-moteur) rare qui survient par crise à l’occasion d’une exposition à la chaleur et peut se calmer par le froid.

Symptomes

le diagnostic se fait cliniquement autrement-dit grâce à l’examen médical.

  • crises douloureuses des extrêmités à type de brûlures
  • les pieds sont la cible principale
  • les extrêmités deviennent rouges et chaudes au contact de la chaleur et sont soulagées, au contraire, par le froid.

L’on retiendra également la sensibilité des personnes et de la gène à la prise d’aspirine. Diagnostic
Le diagnostic d’érythermalgie est très rare et ses symptomes peuvent fréquemment se confondre avec ceux des affections plus répandues: l’insuffisance veineuse et dans certaines affections neurologiques. Un écho-doppler veineux des membres iinférieurs, un électromyogramme et des analyses sanguines peuvent se révéler utiles et même nécessaires

Facteurs de risque

L’érythermalgie peut être primitive (synonyme de bénigne) ou secondaire (provoquée par une cause révérsible ou conséquence d’une autre maladie). La chaleur est le facteurdéclenchant. Les causes médicamenteuses ont été souvent observées: inhibiteurs calciques, la bromocriptine, les agents de chimiothérapie anticancéreuse Le lupus érythemateuse et les maladies hématologiques peuvent parfois entrainer une érythermalgie.

Traitement

Le traitement de la crise est l’aspirine. Si la douleur résiste à l’aspirine, d’autres anti-inflammatoires et antiaggrégants plaquettaires peuvent être proposés. En dehors de cela, l’on peut considérer que le traitement de l’érythermalgie se fait à l’opposé de celui du phénomène de Raynaud. Il faut privilégier le froid, arrêter un traitement par les inhibiteurs calciques (souvent dans l’hypertension arterielle) et parfois le remplacer par des bétabloqueurs pour soulager la gène.

ACROCHOLOSE DE COMEL

La sensation de chaleur des extrêmités, à la différence d’une érythermalgie, est subjective. Elle augmente avec la chaleur ambiante. Elle se rencontre dans les affections neurologiques, le diabéte, l’éthylisme chronique et dans l’insuffisance veineuse chronique.

ACROCYANOSE

Définition

C’est un acrosyndrome constitutif et permanent, les symptomes s’accentuent par le froid. L’aspect des extrêmités s’accentue seulement avec le froid mais un fond persiste en permanence. Elle est souvent bénigne mais peut être la conséquence d’une autre maladie (forme secondaire).

Symptomes

Le diagnostic est clinique. Les extrêmités sont bleutées ou violacées de façon permanente et non douloureuse. Cet aspect des extrêmités ne doit pas être la conséquence d’une maladie asphyxiante comme certaines maladies cardiaques ou respiratoires. Le teint foncé des extrêmités s’accentue au froid de façon indolore. Le refroidissement s’accompagne paradoxalement aux extrêmités avec une sensation de moiteur (excès de sudation).

Diagnostic

Il n’est pas rare que l’on confonde une acrocyanose avec un phénomène de Raynaud ou des engelures voire d’autres acrosyndromes plus rares. L’on peut avoir recours à une capillaroscopie, l’écho-doppler artériel, l’échographie cardiaque et d’autre examens selon les cas.

Facteurs de risque

Le facteur favorisant est le froid mais elle peut être associée à certaines maladies endocriniennes ou neuropsychiques.

Traitement

Etant donné qu’il s’agit d’un état constitutif et permanent, le traitement vise essentiellement à diminuer l’ampleur des symptomes. Dans tous les cas la protection contre le froid est indispensable. Differentes classes de médicaments peuvent être proposées mais leur efficacité n’est pas constante: vaso-dilatateurs, veinotoniques, myorelaxants.

Categories: sos-vaisseaux.com

Laisser un commentaire