SOS-Vaisseaux.com

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les artères et veines

Publie par SOS-VAISSEAUX Le 28 mai 2009 0 Commentaire

Définition:

L’artérite (artériopathie oblitérante des membres inférieurs) regroupe plusieurs maladies dont la plus fréquente est l’athérome. En comparaison, les artérites d’autres origines sont exceptionnelles. La plaque athéromateuse consiste en une accumulation dans la paroi de l’artère de lipides (graisses), de glucides (sucres), de tissus fibreux et de dépôts calcaires. Cette plaque peut se compliquer en se fracturant à l’intérieur de l’artère ce qui peut entraîner soit une embolie soit une occlusion de l’artère. Les plaques athéromateuses se développent surtout au niveau des bifurcations en raison des turbulences du flux sanguin. L’association des anomalies de la paroi artérielle, des rétrécissements (ou sténoses) consécutifs à l’épaississement de la plaque d’athérome, et des anomalies de la viscosité du sang circulant (thrombose = fabrication de caillots) expliquent la possibilité de survenue d’occlusions artérielles (cf. schéma).

arteres2.jpgFacteurs de risque

* Tabagisme
* Cholestérol en excès
* Hypertension artérielle
* Diabète
* Sédentarité
* Surcharge pondérale

Diagnostic

Les symptômes varient selon le degré d’atteinte artérielle et le territoire atteint.

* Au niveau des membres, suivant l’étendue des sténoses et des thromboses, les cellules de ce membre:
o soit souffrent à l’effort : il s’agit de crampes (claudication) qui obligent à arrêter l’effort.
o soit souffrent en permanence, même au repos (douleurs de decubitus)
o soit meurent : ulcérations cutanées, gangrène
* L’atteinte des artères destinées au Cerveau peut provoquer des accidents graves : cécité, perte de l’équilibre, paralysie, perte de la parole. Elle peut être dépistée par un doppler-échographie.
* L »atteinte des artères du coeur (coronaires) peut provoquer une angine de poitrine, voire un infarctus. Ces lésions peuvent être dépistées avant ces complications par un éléctrocardiogramme.
* Les artères digestives peuvent être à l’origine d’accidents abdominaux graves.
* Les artères génitales peuvent être la cause d’impuissance.
* Les artères rénales peuvent être la cause d’une hypertension.

arteres1.jpgL’examen clinique consiste à palper les pouls et à mesurer la pression artérielle aux extrémités des membres. L’échographie doppler est l’examen essentiel, car il renseigne sur l’état de la paroi artérielle, l’étendu de la maladie et son retentissement sur le débit du sang.

Traitement

Le traitement médical doit être systématiquement débuté et poursuivi, soit isolément, soit en association avec l’intervention chirurgicale. Il comprend :

* La lutte contre les  » facteurs de risque vasculaire  » par des mesures hygiéno-diététiques (marche régulière, arrêt du tabac, régime alimentaire).
* Les médicaments vasodilatateurs
* Les médicaments anti-agrégant plaquettaire (Aspirine, Clopidogrel) ont prouvé leur efficacité surtout en terme de prévention de la survenue d’accidents cardio-vasculaires secondaires (réduction du risque de 25%).

Le traitement chirurgical n’est proposé qu’en cas de gène fonctionnelle marquée après traitement médical ou au stade de douleurs de repos ou de complications. Dans certaines circonstances, la chirurgie est indiquée d’emblée devant une menace de complication grave. A côté de la chirurgie classique, certaines atteintes artérielles limitées peuvent relever de traitements par l’intérieur des vaisseaux (endovasculaires) : il s’agit de dilater les artères (angioplastie transluminale) par des sondes à ballonnet, et parfois d’y associer la mise en place d’un treillis metallique (endoprothèse ou Stent) afin de maintenir l’artère perméable.

Categories: sos-vaisseaux.com

Laisser un commentaire