SOS-Vaisseaux.com

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les artères et veines

Publie par SOS-VAISSEAUX Le 22 mars 2010 0 Commentaire

Définition : Sténose carotidienne

Les lésions des artères carotides consistent en des modifications de la paroi artérielle qui entraînent un rétrécissement (sténose) et exposent à des accidents vasculaires cérébraux. Le mécanisme de ces accidents est soit un ralentissement du flux sanguin, soit une embolie à partir de la lésion de la carotide.

Le cerveau est irrigué par quatre artères. Il existe deux artères carotides et deux artères vertébrales droites et gauches. Ces artères se réunissent à la base du cerveau, à l’intérieur du crâne, et distribuent le sang à la totalité du cerveau. Dans la majorité des cas, lorsqu’une artère se sténose (rétrécit) progressivement le réseau de suppléance se développe et assure une oxygénation normale du cerveau. Chez l’homme la bifurcation carotidienne est située au niveau du cou , au niveau de l’angle de la machoire. La maladie athéromateuse est favorisée par les facteurs de risque cardio-vasculaire : tabac, hypertension artérielle, anomalies lipidiques (cholestérol), diabète.

Sur ce scanner, on voit le rétrécissement de l’origine de la carotide interne.

Symptômes

Ceux-ci peuvent se traduire par des déficits localisés ou intéressant tout l’hémicorps de la motricité et/ou de la sensibilité, par des troubles neuro-végétatifs (altérations de conscience, de la parole, des fonctions vitales) ou par des troubles oculaires.

Diagnostic

Le risque d’évolution spontanée de la lésion carotidienne justifie l’étude de ses caractéristiques, la recherche d’une atteinte d’autres territoires artériels (aorte, coronaires, artères viscérales, artères des membres), l’existence de pathologies d’autres organes par des examens non invasifs ou invasifs (échographie-doppler, scanner, IRM, artériographie,…).

NB : Un examen est qualifié d’invasif lorsqu’il comporte un risque de complications telles qu’une infection, l’occlusion d’un vaisseau ou les effets liés à l’injection d’un produit de contraste.

Ces examens sont l’Artériographie, l’Angio-Scanner ou l’Angio-IRM. Leur but est de préciser s’il existe une indication opératoire et à prévoir les risques d’une intervention. Une indication opératoire est portée si le risque d’évolution malgré un traitement médical de la lésion carotidienne est jugé supérieur à celui d’une intervention chirurgicale.

Categories: sos-vaisseaux.com

Laisser un commentaire