SOS-Vaisseaux.com

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les artères et veines

Publie par SOS-VAISSEAUX Le 30 mai 2009 0 Commentaire

VOICI QUELQUES ÉLÉMENTS D’INFORMATION :

Il s’agit d’une chirurgie bénigne parmi les plus pratiquées en France et qui ne nécessite pas de transfusion sanguine.

1° La durée d’hospitalisation :

Variable, elle va de 12 heures maximum en ambulatoire à 48 heures en hospitalisation.

2° Avant l’intervention :

Il est souhaitable de faire pratiquer la veille ou l’avant-veille de votre intervention, un marquage pré-opératoire auprès de votre angiologue habituel.

La consultation d’anesthésie est obligatoire. Elle permet de choisir le mode d’anesthésie (générale, loco-régionale, locale) et de préciser les examens qui seront pratiqués lors du bilan pré-opératoire, bilan en général fait en externe en ville.

Le rasage, indispensable, pourra au mieux être réalisé chez vous, ou dans un institut spécialisé 24 à 48 heures à l’avance (voir fiche détaillée).

Ce rasage sera vérifié à votre entrée dans le service par une infirmière diplômée d’état ou d’une aide-soignante.

PREPARATION DE LA PEAU EN VUE D’UNE INTERVENTION

Vous allez être hospitalisé (e) pour une intervention chirurgicale.

Votre coopération est indispensable : certaines règles sont à respecter pour diminuer au maximum le risque d’infection post-opératoire.

Il est important que la peau de la région opératoire soit bien préparée.

Cette préparation comporte 2 phases :

* La douche avec un savon antiseptique.
* L ‘épilation.
o Trois procédés sont à votre disposition pour cette préparation de la peau :

> la crème dépilatoire

> l’institut spécialisé.

> le rasage, uniquement à la tondeuse. Ne pas utiliser de rasoir à lame.

Dans tous les cas, l’épilation sera suivie de la douche antiseptique.

LE RASAGE PAR TONDEUSE:

> Il sera vérifié le jour de votre entrée dans le service.

> Si le site opératoire est difficilement accessible ou si vous vous sentez malhabile dans la technique, les micro-coupures pouvant être source d’infection, préférez les deux autres possibilités.

L’INSTITUT :

> Choix personnel.

> Bien définir la zone à opérer.

LA CREME DEPILATOIRE:

> En vente en pharmacie ou en grandes surfaces

Toujours procéder à un test une semaine avant :

Appliquer sur l’avant-bras une couche de pommade sur une surface d’environ 2 cm de diamètre.

Laisser agir 5 mm, puis rincer à l’eau.

Une heure après ce test, si aucune réaction n’apparaît (brûlures, rougeurs, picotements) vous pouvez épiler la zone à opérer.

Ne pas oublier de renouveler la douche avec un savon antiseptique.

3° Après l’intervention :

Une feuille de conseils détaillée vous sera remise à votre sortie. Sachez déjà :

- Qu ‘il est indispensable :

> de porter une contention forte pendant une quinzaine de jours puis plus légère sous forme de collant ou bas de contention pendant un mois,

> de pratiquer une marche régulière modérée, une à deux heures par jour en fractionnant les parcours,

> d’éviter de piétiner au maximum pendant cette période : éviter tous travaux ménagers, bricolage, visite d’exposition, etc….

- Que vous pourrez vous doucher dès le 2ème jour post-opératoire, mais il ne sera pas possible de prendre un bain avant le quinzième jour post-opératoire.

- Que la reprise d’une activité sportive sera essentiellement liée à l’importance de l’hématome, en général pas avant trois semaines.

CONSEILS PRATIQUES IMMEDIATS

Pendant les 10 premiers jours environ :

1° La contention type bande Biflex ou bas cuisse classe II est à mettre du matin au soir.

Vous pouvez le matin faire votre toilette et la mettre ensuite.

2° Dès la sortie de l’hôpital, vous pouvez reprendre une petite activité, notamment la marche entre 1 à 2 heures par jour en fractionnant les parcours. Evitez surtout la station debout prolongée, la marche sans contention élastique. Veiller à surélever les jambes après chaque marche.

3° Vous pouvez prendre une douche tiède dès le 2ème jour post-opératoire et un bain à partir du 15ème jour.

4° Ne vous inquiétez pas :

> d’un gonflement de la cheville en fin de journée : il régresse spontanément en quelques semaines et de paresthésies, c’est-à-dire d’une gêne à type de fourmillements, de picotements à type de « courant électrique » en rapport avec une régénération nerveuse.

> Après chirurgie de la veine grande saphène, ces troubles sont situés sur la face antérieure de la jambe.

> Après chirurgie de la veine saphène externe (ou petite saphène) ces troubles touchent la cheville et le dos du pied.

> De petites masses indurées sous-cutanées peuvent être perceptibles au bout de quelques jours au niveau du trajet veineux opéré ou des incisions : elles correspondent à de petits hématomes qui disparaissent en quelques semaines.

5° En cas de réintervention sur vos varices, un gonflement peut être observé au niveau du pli de l ‘aine, accompagné parfois de rougeur, plus rarement d’un écoulement de lymphe (liquide transparent).

L’évolution se fait en principe vers le retour à la normale en 15 jours environ ; en cas de persistance, de douleurs, ou de fièvre, une consultation est nécessaire.

6° Votre ordonnance de sortie comporte des anti-coagulants (LOVENOX) pendant 15 jours avec la prescription d’une prise de sang (plaquettes) ; il est IMPERATIF de montrer le résultat LE JOUR MÊME à votre médecin.

Toute chute importante des plaquettes doit en effet faire interrompre ce traitement IMMEDIATEMENT en raison des risques encourus par sa prolongation.

7° L’ablation des stéristrips sera effectuée à partir du 8ème jour. Une allergie au stéristrip peut survenir sous forme de rougeur ou irritation. Ils devront être retirés.

8° Les fils au niveau de l’aine se résorbent seuls entre 15 j et 3 semaines.

CONSEILS PRATIQUES A DISTANCE

1° Vous prendrez le soin d’éviter le soleil sur vos jambes la 1ère année après l’intervention, de même que sauna, bains de vapeur…

2° Vous éviterez de débuter une grossesse dans l’année qui suit l’intervention.

3° Vous éviterez autant que faire se peut les sports où le réseau veineux superficiel est fortement sollicité : tennis, squash, équitation, musculation…

Par contre, la marche, la natation, la bicyclette sont bénéfiques à votre état. Eviter les voyages assis prolongés.

4° Vous devez revoir votre phlébologue huit semaines environ après l’intervention pour la réalisation d’éventuelles scléroses complémentaires et le « suivi » de la maladie variqueuse.

5° Le jour de la consultation ne pas porter de bandes à varices

Categories: sos-vaisseaux.com

Laisser un commentaire