SOS-Vaisseaux.com

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les artères et veines

Publie par SOS-VAISSEAUX Le 16 septembre 2010 0 Commentaire

IMAGERIE  VASCULAIRE DIAGNOSTIQUE ET INTERVENTIONNELLE

IMAGERIE DIAGNOSTIQUE :
Ensembles des examens effectués a l’aide d’appareils qui permettent le diagnostique de la maladie artérielle ou veineuse
Echo doppler

Technique non-invasive qu’est le doppler et qui n’utilise ni les rayons X ni un produit de contraste. Cette technique constitue la première ligne d’examens diagnostiques non-invasifs dans la détection des thromboses veineuses profondes des membres inférieurs, des sténoses carotidiennes des artères des membres inférieurs ainsi la surveillance du diamètre de l’aorte abdominale dans le cas d’un anévrisme. Utilise La couleur qui est visible à l’intérieur du vaisseau reflète  à la fois la vitesse du sang et sa direction, et donne une information sur sa perméabilité .

imagerie1-370x270.jpgimagerie2-371x270.jpg

Angioscanner – AngioCT – Angiographie par tomodensitométrie

imagerie3.jpg

L’angioscanner est un examen uniquement dédié à l’étude des vaisseaux. L’angiographie par tomodensitométrie recherche les lésions vasculaires et/ou fournit une cartographie des vaisseaux en vue de la planification d’un traitement. L’angioscanner est un examen minimalement invasif puisqu’il ne nécessite qu’une ponction veineuse et l’injection de produit de contraste iodé. Cet examen utilise les rayions X ,Le but ultime de l’angioCT est de fournir des informations équivalentes à celles d’une angiographie traditionnelle.
Cet examen est prescrit encore pour la surveillance et le contrôle des procédures chirurgicales et endovasculaires interventionnelles à des dates déterminées par l’opérateur

imagerie4-365x270.jpgimagerie5.jpg

ANGIO IRM -Imagerie par résonance magnétique

Le patient est placé dans un champ magnétique qui va configurer tous les noyaux d’hydrogène de son corps dans un même « état ». L’émission d’ondes radio va positionner ces noyaux d’hydrogène dans un état particulier appelé résonance. Ces noyaux d’hydrogène vont alors émettre un signal. L’analyse de ce signal par un ordinateur va permettre d’obtenir des images des différents organes du corps humain.

imagerie6-225x270.jpgimagerie7.jpg

Artériographie :

imagerie8-315x270.jpg

En salle de radiologie se trouve plusieurs appareils commandés par les techniciens manipulateurs pour l’analyse des images sous la direction du médecin radiologue vasculaire qui réalise l’artériographie, les images sont visualisées sur les écrans de l’appareil de radiologie qui renseignent sur l’état de la lésion.

imagerie9.jpg

Déroulement de l’examen artériographique

Avant la réalisation de l’artériographie, les patients ont été informer sur le déroulement de l’examen ainsi que les risques encourus, par votre  médecin , le radiologue vasculaire ou le chirurgien qui a jugé de l’utilité de cet examen en vous remettant un document détaillé sur la procédure et ces risques que  vous devez signer avec votre consentement qui sera conservé dans votre dossier médical. INFORMATION DU PATIENT

Vous êtes  installer en salle de radiologie vasculaire par le personnel paramédical ou on vous fait surveiller par des appareils  votre fréquence cardiaque, votre tension artérielle et votre état d’oxygénation pendant toute la procédure.
Le radiologue vasculaire après vous avoir installé  sous un champs (drap) stérile , commence par vous ponctionner l’artère, le schéma suivant explique toute les étapes  de l’artériographie:

imagerie10.jpg

Au terme de cet examen un bilan lésionnel est réalise qui expliquent vos symptômes, par la présence  d’artère pathologique et obstruée par une plaque d’athérome, le radiologue vasculaire et le chirurgien ainsi que le médecin vasculaire décident du traitement le plus adapté chez vous de manière chirurgicale ou radiologique interventionnelle, cet technique peut ce faire dans le même temps que l’examen artériographie ou être différée.
La radiologie interventionnelle :
Dans ce cas consiste a rétablir le flux sanguin par une angioplastie et ou la pose de stent
Principe de l’angioplastie :
Après ponction fémorale, le guide est introduit au niveau de la lésion, un ballonnet est gonflé afin écraser la plaque d’athérome contre les parois, le diamètre de l’artère est restitué, le sang circule de nouveau normalement.

imagerie11-180x270.jpgimagerie12-229x270.jpgimagerie13-170x300.jpg

Parfois un stent est posé afin de maintenir les parois de l’artère dilatées

imagerie14.jpgimagerie15.jpg

Autres techniques radiologiques interventionnelles:

  • Traitement endovasculaire des anévrismes  aortiques par endoprothèse .
  • Embolisation.
Categories: sos-vaisseaux.com

Laisser un commentaire